LES INSTANTS PLAISIRS # MAI 2017

Ce mois-ci est placé sous le signe de l’enchantement. Du beau pour les yeux  avec une très belle expo parisienne, dans un lieu que j’ai aimé découvrir. Et du beau pour les oreilles avec deux comédies musicales qui m’ont fait retomber en enfance. 

atelierlesbucoliques-balenciaga-expo-paris

Exposition  Balenciaga – L’oeuvre au noir – Musée Bourdelle – Paris

Paris est une des capitales de la mode, pourtant, c’est la première fois que je me rend à une exposition dédiée au créateur espagnol : Cristobal Balenciaga.

Le Musée Bourdelle accueille au cœur de sa collection permanente de nombreuses robes de Balenciaga, ainsi que des croquis, des photos, des chapeaux et des accessoires. Le parti pris de cette exposition  est de rassembler uniquement des tenues noires. couleur magnifiée comme personne par Balenciaga, le couturier des couturier. Plus de 70 tenues sont présentées, tailleurs, robes de soirée, de cocktail, capes, mantilles largement inspirées du folklore espagnol. Dentelles, broderies, soies, perles, rubans de satin, paillettes, velours de soie ont été largement utilisées pour ces tenues indémodables et magnifiques par leurs finitions. J’ai adoré regardé tous les détails de si près. La précision du travail m’a fasciné.

Et puis j’ai trouvé que le contraste entre le noir des vêtements et le blanc des plâtres de Bourdelle met encore mieux en valeur sculptures de l’un et tenues de l’autre.

Comme mes photos sont très vilaines, j’ai préféré mettre une vidéo en lien pour vous donner envie : à voir ici.

L’expo est ouverte jusqu’au 16 juillet 2017 – Musée Bourdelle – Paris XIVème

atelierlesbucoliques-lalaland

Lalaland – DVD

Pour ceux ou celles qui n’ont pas encore été voir cette pépite au cinéma, le film est sorti ce mois -ci en DVD. Multi oscarisé, Lalaland le mérite vraiment à mon sens. Cette comédie musicale est un pur moment de plaisir.

atelierlesbucoliques-lalaland2

Vous connaissez mon goût pour les comédies musicales, là aussi tout y est enchanteur : la musique, les robes colorées, l’histoire. Et la première séquence : Holala !! Elle n’est pas sans rappeler le chef d’oeuvre suivant.

atelierlesbucoliques-lesdemoisellesderochefort2

Les demoiselles de Rochefort – Jacques Demy

Il a été diffusé sur France 5 récemment, je ne pouvais pas le rater. Ce film est une pure merveille et il a visiblement inspiré Lalaland. Je suis fan absolue des costumes, de la musique de Michel Legrand, des comédiens : Catherine Deneuve, Françoise Dorléac, Gene Kelly (pffiou quand même !)…Les plans séquences sont admirables. Et tous les détails des décors sont impressionnants : la ville de Rochefort a été repeinte pour le tournage. Voilà, voilà, le mieux est de re-découvrir.

atelierlesbucoliques-lesdemoisellesderochefort

*Et vous, qu’avez vous aimé en mai ? Qu’est-ce qui vous a fait vibrer ?* 
***
Continue Reading

LES INSTANTS PLAISIRS # AVRIL 2017

J’inaugure cette rubrique pour me souvenir de ces petits riens, instants, musiques, découvertes et autres qui m’ont accompagné les dernières semaines passées et qui m’ont plu. Ce sont un peu mes favoris du moment. En espérant qu’ils vous plaisent à vous aussi.

Ce mois d’avril a été riche de découvertes avec même une petite escapade en Pas-de-Calais, une journée pour visiter une expo.

atelierlesbucoliques-lamomali

Lamomali

M, Toumani et Sidiki Diabaté, avec la participation de Fatoumata Diawara et de nombreux artistes venus de tous horizons.

Quand j’aime une chanson, ce n’est pas compliqué je l’écoute quasi tous les jours jusqu’à l’overdose. Et puis ça passe, je découvre un autre morceau de musique ou retombe sur un vieil album et la roue tourne. Ce mois-ci c’est la chanson Bal de Bamako qui a été longuement écoutée à la maison. Et mon petit homme adore aussi. C’est dansant, c’est plaisant, c’est funk et on a vite l’air dans la peau

J’ai toujours aimé le style de Matthieu Chedid et là je ne suis pas déçue. Son album aux sonorités maliennes et vraiment sympa. On y retrouve sa prose et ses solos de guitare avec le style africain en plus.

Ça me fait penser à la kora de Mory Kanté que j’adorai écouter dans ma petite enfance, un son si mélodieux, si simple.

Vous savez ? C’était un vinyle que j’adorai poser sur le tourne disque de mes parents, regarder tourner, et puis danser (un 33 tours, enfin là, je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre : nostalgie !)

Bref, Lamomali est un grand disque d’afro pop.

Pour voir et écouter : c’est par ici.

 

Flow Magazine

Cela fait très très longtemps que je ne me suis pas laissée tenter par un l’achat d’un magazine. Plus trop le temps pour baver devant les photos des magazines féminins, cela va sans dire, mais aussi un peu marre des sujets redondants. Je me suis lassée des fameux marronniers du type « perder 3/5/10 kgs (au choix, barrer la mention inutile) avant la plage ». J’ai acheté le Flow du mois d’Avril parce que j’avais déjà feuilleté quelques autres à la médiathèque et j’ai trouvé que l’esprit me correspondait plus. En ce moment, j’ai besoin de privilégier les lectures et articles qui font du bien, m’inspirent, me donnent des idées. 

J’ai été une fois de plus séduite par le choix des sujets dont un article sur Joséphine Baker qui collait parfaitement avec la B.D éponyme que je viens de finir (j’en reparlerai).  Etant une grande lectrice, j’ai aussi été touchée par les marque-pages en cadeaux.

atelierlesbucoliques-louvre-lens

Le Musée Louvre de Lens – exposition « Le Mystère Le Nain »

Belle découverte et gros coup de cœur pour le musée en lui-même.

Si vous habitez pas loin de Lens ou s’il vous prend l’envie de visiter les Hauts de France (je sais que ça peut paraître moins glamour que d’aller sur la Côte d’Azur), surtout ne ratez pas le musée Louvre de Lens. Je suis ravie d’y être allée. A mes yeux, ce musée a la taille parfaite pour ne pas se perdre ou se lasser/fatiguer parce que trop grand. Il est moderne mais pas grandi loquant et savoir qu’il a été construit sur l’emplacement d’un ancien puits de la mine est assez émouvant, quand on connait la dureté du métier de mineur. La galerie du temps est juste idéale pour ceux qui n’osent pas franchir les portes d’un lieu culturel. Elle offre un concentré de toutes les époques artistiques majeures depuis les égyptiens. Je pense que les enfants doivent adorer.

Quant à l’exposition temporaire sur l’oeuvre des frères Le Nain, elle est vraiment très intéressante. D’un point de vue historique, on plonge dans le 17ème siècle, d’un point de vue sociétale, il y a beaucoup de tableaux représentants des paysans, des enfants, qui n’étaient pas les sujets favoris de l’époque et d’un point de vue artistique, l’exposition permet de mieux comprendre les techniques employées par les peintres ( par exemple, on y apprend comment obtenir un bleu intense en broyant du lapis lazuli).

Et puis, il reste un mystère sur l’identité de certains tableaux qui fait évoluer l’exposition vers une enquête policière encore non élucidée.

Les frères Le Nain ne sont peut-être pas les plus connus, mais leur oeuvre reste passionnante.

A voir jusqu’au 17 juin 2017.

* Et, vous qu’avez vous découvert et apprécié en avril ?*

***

Continue Reading