Kiki de Montparnasse

En 1901, naît à Châtillon-sur-Seine Alice Prin de père inconnu. Petite fille élevée par une grand-mère libérale, elle rejoint sa mère à l’âge de 12 ans à Paris. Cette dernière la place rapidement comme bonne à-tout-faire chez un couple de boulangers. Alice a l’esprit indépendant et rebelle et ne tarde pas à quitter cet emploi où elle était maltraitée. Sans le sou, elle accepte de poser nue pour un sculpteur. Sa mère découvrant cela la jette à la porte sans ménagement. Elle se retrouve à la rue et devient progressivement modèle pour divers artistes qui la recueillent.Ainsi, commence le parcours impressionnant de Kiki de Montparnasse, figure marquante de la vie artistique parisienne de l’entre deux-guerres et des Années Folles. A la fois, modèle, chanteuse, danseuse, peintre, écrivain, elle a inspirée des créateurs devenus des figures marquantes de l’art moderne comme Foujita et Man Ray. La BD retrace les épisodes clés d’un parcours de vie trépidant.

Je suis tout simplement tombée sous le charme de ce bouquin, je vous le recommande ! Le graphisme est très bien, exigeant et particulièrement soigné. L’histoire hors du commun de cette femme libre est très intéressante. Le Paris des années 20 et 30 est très bien montré avec sa faune d’artistes pauvres, qui sont devenus très célèbres par la suite : Modigliani, Duchamp, Picasso, Desnos, Soutine, Cocteau…

Kiki de Montparnasse  de Catel et José-Louis Bocquet , collection Écritures chez Casterman

 

***

You may also like

2 commentaires

  1. Une super idée de BD : l’idée de retracer l’ambiance des années 20-30 me plait beaucoup. Je la mets sur ma pile à lire pour mon retour en France !
    J’ai un trou de mémoire : est-ce que tu avais lu Persepolis de Marjane Satrapi ? (L’histoire n’a rien à voir mais c’est aussi une BD avec des dessins superbes et très intéressante notamment sur la vie en Iran avant et après la révolution islamique).